CHANTIER FAÇADE : LES ÉTAPES INDISPENSABLES À VOTRE RÉUSSITE

ÉTAPE 1 : IDENTIFIER LE SUPPORT
Étape indispensable lors d’un ravalement de façade afin d’éviter toute incompatibilité chimique entre l’ancien et le nouveau revêtement.

1) Est-ce un revêtement organique ou minéral ?
Approcher la flamme d’un briquet près du revêtement. Si le revêtement ramollit, brûle ou dégage une fumée épaisse ainsi qu’une odeur forte, il s’agit d’une peinture ou d’un revêtement organique. Si aucune réaction, il s’agit d’un enduit hydraulique ou d’une peinture minérale.

2) En cas de revêtement organique.
Identifier le type de phase (aqueuse ou solvant) à l’aide d’un tissu imbibé de DILUANT SYNTHÉTIQUE. Si aucun dépôt sur le tissu, il s’agit d’une phase aqueuse

3) Dans le cas d’une peinture minérale, identifier la nature du liant.
Imbiber un chiffon d’acide chlorhydrique puis essuyer une zone du revêtement existant. Si le suppo mousse, il s’agit d’une peinture à la chaux . Si aucune réaction, il s’agit d’une peinture silicate.
En cas de revêtement minéral, appliquer un fixateur.

4) Identifier la classe du revêtement : D2, D3 ou Imper
Mesurer l’épaisseur du revêtement à l’aide d’un micromètre ou d’un fissuromètre :
- 100 à 200μm : D2
- 200 à 400μm : D3 RSE
- Supérieur à 400μm : D3 RPE
- 200 à 400μm ou + et souple : I1 à I4  
 
ÉTAPE 2 : NETTOYER ET TRAITER

Salissures vertes
Eliminer au-préalable les surépaisseurs de mousse au nettoyeur haute pression. Laisser sécher puis appliquer le TRAITEMENT FONGICIDE dilué entre 25 et 30%.

Efflorescences
Nettoyer le support avec une solution d’acide chlorhydrique diluée à 10% puis brosser, rincer et a endre le séchage complet avant mise en peinture.

Farinage
Nettoyer et brosser le support , une fois totalement sec appliquer une couche de fixateur (ACTIFIX).

Encrassement urbain
Pulvériser le CRISTO NET, laisser agir (1 à 15min) rincer et laisser sécher.

Fissures
En cas de micro-fissures, appliquer un revêtement de classe I1/ En cas de fissures profondes, l’application d’un système d’imperméabilité de classe I2 à I4 est impératif.

Faïençage
Appliquer un revêtement D3
 

Cloques et écailles
Brosser et gratter

ÉTAPE 3 : VÉRIFIER & PRÉPARER
Les supports doivent être cohésifs, propres, secs et sains selon les DTU 59.1 (peintures D1 à D3) et 42.1 pour les systèmes d’imperméabilité (I1 à I4). Pour cela, il convient de vérifier :

- La cohésion : Sonder le support pour identifier les zones creuses
- La porosité : Effectuer le test de la goutte d’eau. >4 min : trop fermé / Entre 1 & 4 min : Prêt à appliquer / >1min : tropporeux
- L’humidité : le taux d’humidité doit être <5%.
- La planéité du support

En cas de revêtement I1 à I4, vérifier l’adhérence (test du quadrillage) et la sensibilité à l’eau (test de l’éponge humide) pour déterminer si un décapage est nécessaire.
 

ÉTAPE 4 : CHOISIR SON REVÊTEMENT



ACTIFIX Fixateur de fonds douteux - COMUS
ACTIFIX COMUS est un fixateur de fonds destiné à assurer un bon accrochage sur les supports poreux, farinants ou écaillants des revêtements extérieurs STYRECRYL et FLEXACRYL. Extérieur
à partir de 77,32 €
77,32 €
FLEXACRYL Peinture de ravalement de classe D3 - COMUS
FLEXACRYL COMUS est un revêtement acrylique élasto-plastique souple permettant l’imperméabilisation des façades. Idéal pour murs faïencés ou micro-fissurés. Bonne résistance au verdissement. Extérieur
à partir de 68,95 €
68,95 €
STYRECRYL Peinture de ravalement de classe D2 - COMUS
STYRECRYL COMUS est une peinture de ravalement de façade en phase aqueuse conçue et testée en milieu marin pour résister à des conditions climatiques difficiles.
à partir de 72,31 €
72,31 €
LOGILITH HYDRO Peinture de façade de classe D2, sans fixateur - COMUS
LOGILITH HYDRO COMUS : peinture de façade de classe D2, microporeuse, en phase aqueuse pour un aspect mat profond. Formulée à base de résines HydroPliolite®, pénètre en profondeur les supports pour une adhérence exceptionnelle.
à partir de 62,45 €
62,45 €