Conseils d'application En construction
Comment choisir l'aspect de sa peinture ?

▪ La peinture mate est idéale pour gommer les imperfections grâce à sa texture poudrée qui absorbe la lumière. Mais gare aux marques de doigts, aux frottements de dossiers de chaises et autres projections de gras de cuisson : la peinture mate marque terriblement ! Pire : elle est lavable, mais pas lessivable. À proscrire pour la salle de bains, la cuisine ou les chambres d’enfant.

▪ La peinture brillante, ou laque, joue au contraire avec la lumière qu’elle renvoie. Elle est parfaite pour agrandir un volume ou mettre en valeur des moulures ou des boiseries. Attention : elle révèle le moindre défaut. Préparez avec soin le support à l’aide d’un enduit de lissage et d’une sous-couche spéciale laque. Trois passages de rouleau laqueur sont un minimum.

▪ La peinture satinée, facile à appliquer, est idéale à vivre car elle est lessivable, elle ! Parfaite pour les pièces de vie ou de passage, elle convient aussi aux cuisines et aux salles de bains. Son film est assez solide pour résister à la chaleur ou à la condensation.

 

Une sous-couche, obligatoire ?

Primaires d’accroche, couche d’apprêt isolante ou peinture d’impression : quel que soit leur nom, ces produits acrylique ou glycéro multisupport homogénéisent les fonds farineux et empêchent les supports non peints de boire la peinture. Ils améliorent aussi l’adhérence des couches de finition. À condition toutefois de bien respecter les consignes indiquées, en particulier le dosage de la dilution et le temps de séchage.

Quelle quantité de peinture ?
Grâce à notre calculteur vous pourrez obtenir le nombre de litres nécessaires pour 1 couche de peinture !
Retrouvrez le dès à présent dans l'ensemble de nos fiches produits.
Comment peindre ses murs et plafonds ?